Bienvenue dans les plus beaux hôtels de plein air

Conduite en montagne

Conduire en montagne : nos conseils

15

Ça y est, vous avez réservé vos vacances à la montagne : en camping, avec toute votre petite famille, vous allez découvrir les joies du ski et des raquettes. Afin de profiter à 200 % de ce séjour de plein air, prudence sur la route : si vous n’êtes pas un habitué des routes de montagne, quelques précautions s’imposent. Voici quelques conseils pour arriver sur les pistes sans encombre, par temps de neige comme par beau temps.

Le b.a.-ba de la conduite en montagne

Bien entendu, si vous n’avez jamais circulé en montagne, quelques précautions de base s’avèrent nécessaires. Évitez de rouler lorsqu’il vient de neiger ou que de fortes chutes de neige sont annoncées. Dans tous les cas, ne partez jamais sans avoir fait vérifier vos freins ainsi que votre roue de secours : vous voyagerez plus serein ! Préférez les grands axes qui sont en général dégagés plus rapidement que les petites routes et redoublez de prudence en cas de chute de neige ou de risque de verglas.

Et si vous devez emprunter de petites routes pour rejoindre votre station de prédilection, soyez vigilant, quel que soit le temps. Certains virages risquent de vous contraindre à klaxonner pour annoncer votre présence et il est fortement déconseillé de doubler ou d’accélérer lorsque vous êtes en pente. Après tout, vous êtes en vacances, inutile de vous presser : ralentissez dans les virages et ne faites aucune imprudence. Vos skis, la luge des enfants et la poudreuse vous attendront bien quelques minutes de plus !

Merci. Votre avis a bien été pris en compte.
Problème : vous avez déjà voté pour cet article.
Avez-vous trouvé cet article utile ?